À L'AFFICHE

 
Touchez les affiches pour voir les détails du film
 
Le jeune Paul a passé plusieurs années dans un orphelinat parisien jusqu’à ce qu’un couple campagnard formé de Célestine et de Borel, son mari garde-chasse, le ramène dans sa petite demeure en Sologne. Sur place, tout en explorant le vaste domaine du patibulaire comte de la Fresnaye, l’enfant piste ses origines et rencontre Totoche, un braconnier fantasque avec lequel il se lie d’amitié.

Le récit du film, campé dans la France de l’entre-deux guerres, donne toute latitude à François Cluzet pour déployer son talent d’acteur dans le rôle de l’indiscipliné et attachant Totoche. Avec en toile de fond la nature luxuriante du Val de Loire, l’histoire s’attarde à la quête identitaire de Paul, qui découvre un monde d’adultes où les émotions luttent contre la logique implacable des règles et des rangs sociaux.
Nicolas Vanier
 
Rodin
Veuillez prendre note que toutes les séances du film comporteront des sous-titres français pour malentendants.

À la fin du XIXe siècle à Paris, le sculpteur Auguste Rodin travaille avec acharnement pour compléter ses nombreuses commandes, dont la monumentale Porte de l'Enfer, un buste de Victor Hugo, une représentation des Bourgeois de Calais et surtout, une ambitieuse statue de Balzac, dont la conception révolutionnaire fera scandale. En parallèle, l'artiste mène de front deux liaisons, l'une de longue date avec sa servante Rose Beuret, qui lui a donné un fils jamais officiellement reconnu, l'autre avec son assistante Camille Claudel, une sculpteure douée mais à l'équilibre mental fragile.
Jacques Doillon
 
DON PASQUALE
Fort du succès de son électrisant Barbier de Séville, c’est à Damiano Michieletto que l’on confie l’entrée très attendue de l’ingénieuse comédie de Donizetti au répertoire de l’Opéra de Paris.

« Bien idiot est celui qui se marie en grand âge. » Ainsi se termine Don Pasquale : sur un sage dicton qui ne manque pas d’ironie et qui résume les déboires de son héros, riche célibataire désireux de se marier et trompé par son neveu Ernesto et sa jeune promise Norina. Créé à Paris en 1843, à la charnière de plusieurs époques, Don Pasquale, œuvre composite et variée, est l’apothéose du genre buffa. Donnée pour la première fois à l’Opéra national de Paris, elle est confiée au metteur en scène italien Damiano Michieletto qui fraie la voie de la sincérité et de la profondeur dramatiques au cœur d’une œuvre en apparence légère.
 
À Paris, Isabelle, divorcée et mère d'un enfant, recherche maladroitement l'amour véritable. Mais cette artiste peintre quinquagénaire a une prédilection pour les hommes mariés. Au nombre de ses conquêtes: un banquier cynique qui n'a aucunement l'intention de quitter sa femme et un comédien à côté de ses pompes. Et quand les amants d'Isabelle sont enfin libres, les discordes et malentendus viennent tout compromettre.
Claire Denis
 
Erwan exerce en Bretagne le métier singulier et dangereux de démineur. Quand il apprend que l’homme qui l’a élevé n’est pas son père biologique, il devient obsédé par l’idée de connaître l’identité de son géniteur. Une fois la chose accomplie, le démineur s’aperçoit qu’Anna, celle dont il est amoureux, s’avère la fille de son vrai père, donc sa demi-sœur. Erwan fait alors face à un véritable dilemme moral.

Carine Tardieu a mis en scène une quête identitaire qui sonne étonnamment juste, parsemée de séquences touchantes et cocasses portées par des acteurs de talent, François Damiens en tête. Dans le rôle d’Erwan, personnage qui doit constamment désamorcer des bombes de nature familiale, le comédien belge (vu dans La Famille Bélier) déploie une énergie contagieuse faisant de ce démineur, tiraillé entre deux pères, un être dont l’innocence égale son désir de bienveillance.
Carine Tardieu
 
Thérèse et David sont désemparés devant le mode de vie de Miron, leur adolescent qui peine à finir son secondaire. Ils décident de le sortir de Montréal et d’aller passer l’été au chalet en famille, à Saint-Chrysostome. Loin de toute urbanité, Miron tourne en rond, jusqu’à sa rencontre avec Florence, une voisine délurée de 50 ans son aînée, mais dont il s’amourache ardemment. L’été de ses dix-sept ans prendra alors une tournure des plus inattendues.

Pour son premier long métrage, Ara Ball, met en scène une histoire de romance intergénérationnelle campée au milieu des années 90, où la musique rétro côtoie celle, plus brute, de l’époque grunge. Dans un paysage sans téléphone cellulaire ni connexion Internet, le temps semble s’être arrêté au fil d’une relation illicite fort délicatement racontée.
Ara Ball
 
Agriculteur au Mêle-sur-Sarthe, petit village normand dont il est le maire depuis une quinzaine d'années, Georges Balbuzard est de tous les combats lorsqu'il s'agit de prendre la défense de ses concitoyens et du monde rural. Sa dernière action: bloquer une route avec des tracteurs et répandre du foin sur la chaussée afin d'alerter l'opinion publique et les médias sur les difficultés de vivre des paysans. Malheureusement, son plus récent coup d'éclat est passé inaperçu. C'est alors que débarque M. Newman, célèbre photographe américain, qui veut réaliser le cliché d'un arbre au milieu d'un champ avec plusieurs centaines de personnes... toute nues! Après avoir d'abord refusé de l'aider, Georges voit là l'occasion unique de faire la une des journaux et des télévisions. Cependant, il va lui falloir convaincre ses commettants de se déshabiller, ce qui est loin d'être gagné d'avance.

D’un rôle à l’autre, François Cluzet est toujours aussi crédible. Ici, dans la peau d’un maire frondeur, solidaire du combat mené par ses concitoyens, l’acteur est entouré d’une brochette de comédiens colorés qui ajoutent un côté savoureusement burlesque à cette histoire issue de la société du spectacle. NORMANDIE NUE délivre avec le sourire un message humaniste sur la dure réalité des éleveurs français.
Philippe Le Guay
 
Tout le monde debout
Jocelyn, homme d'affaire en pleine réussite, est un dragueur et un menteur invétéré. Lassé d'être lui-même, il se retrouve malgré lui à séduire une jeune et jolie femme en se faisant passer pour un handicapé. Jusqu'au jour où elle lui présente sa sœur elle-même handicapée...
Franck Dubosc
 
Les Fantômes d\'Ismael
En couple depuis deux ans avec l'astrophysicienne Sylvia, Ismaël Vuillard prépare un film d'espionnage inspiré de la vie de son frère, l'insaisissable Ivan Dedalus. Au même moment, son épouse Carlotta Bloom, qui avait disparu sans laisser de traces 21 ans plus tôt, ressurgit dans sa vie. Le choc est dur à encaisser pour le réalisateur quinquagénaire. Mais il l'est encore plus pour Sylvia. Car celle-ci a vite fait de comprendre que Carlotta souhaite récupérer son mari.
Arnaud Desplechin
 
Paris, 1891. Incapable de subvenir à ses besoins et ceux de sa famille, le peintre Paul Gauguin, en quête d'une nature sauvage correspondant à son caractère, part s'établir aux îles Marquises. À la dernière minute, son épouse Mette lui annonce qu'elle reste en France avec leurs cinq enfants. L'annonce le contrarie mais, du même souffle, le libère. Établi dans une case en périphérie d'un village tahitien, le peintre fauché peint à toute heure du jour et de la nuit et mène une vie dissolue. Sa santé fragile le conduit pour un temps au dispensaire, où il fait la connaissance du docteur Henri Vallin, qui deviendra son ami. Contre l'avis de ce dernier, Gauguin met fin à son traitement et part en excursion dans les montagnes. Des Maoris, qui l'ont découvert inconscient, l'accueillent parmi eux puis lui offrent en mariage Tehura, la fille du chef, sur la promesse qu'il la rendra heureuse. Pour un temps, c'est ce qui se produit et Gauguin fait de la jeune femme le sujet de ses plus grandes toiles.
Édouard Deluc
 
De son enfance difficile en Pologne en passant par son adolescence sous le soleil de Nice, jusqu’à ses exploits d’aviateur en Afrique pendant la Seconde Guerre mondiale… Romain Gary a vécu une vie extraordinaire. Mais cet acharnement à vivre mille vies, à devenir un grand homme et un écrivain célèbre, c’est à Nina, sa mère, qu’il le doit. C’est l’amour fou de cette mère attachante et excentrique qui fera de lui un des romanciers majeurs du XXème siècle, à la vie pleine de rebondissements, de passions et de mystères. Mais cet amour maternel sans bornes sera aussi son fardeau pour la vie…
Éric Barbier